à un chanteur

rock-and-tiger-001-1.jpg

L'enfant avait construit des ponts; pour ne pas les traverser; et puis des cabanes; pour ne pas y habiter; et puis des bateaux; pour rêver de s'y embarquer. Il avait dessiné des cartes avec ou sans trésor; dessiné des costumes pour se les faire tailler; il est allé voir les gens pour les imaginer; il les a écouté  pour faire entendre sa voix; il a lu tous les livres pour n'en faire plus qu'un, inventé des mensonges pour dire la vérité, écrit des poèmes venus de quelque part et de la musique venue d'ailleurs. Il a tout mélangé, tout embrouillé et s'est jeté dedans, l'enfant; pour en ressortir flamboyant, étincelant, puissant. "De l'audace, toujours de l'audace" il aurait pu le dire si cela n'avait pas déjà été dit et reconnu. Les mots des autres il n'en voulait pas. Il voulait les siens quitte à les emprunter et les rendre incognito. Il a inventé, cet homme-enfant, une histoire avec toutes ses histoires inventées. Et puis il est parti la raconter; il a passé des ponts, habité des cabanes, pris des bateaux pour nous émerveiller. Il était puissant, il était étincelant, il était flamboyant.

 Mais toujours, dans son soulier ce petit caillou...

 

  http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2011/04/20/emprunts-de-lavilliers-le-prevert-de-qhs/

siteweb internet blog

Commentaires (1)

1. Miss Patati Lun 09 Sept 2013

N'empêche, nanard, c'est nanard, un personnage !
Qu'il ait quelques fantômes dans son placard, soit , mais sa musique est là, bien vivante, on the road again, again

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×