L'Après

Il y a eu un grand bruit.

Comme une explosion mélangée à un immense vacarme.

Des cris, des bruits, des coups, des frappes et puis un grand silence.

Alors il est apparu.

Droit. Immobile. Silencieux.

Hagard.

L apres 2

Il était perdu, ne savait plus quoi faire, ne savait plus quoi dire, ni chanter, ni danser.

Ses yeux fixes étaient vides d'images. Tout ce qui l'environnait n'avait aucun sens, aucune raison d'être ou de ne pas être.

C'était l'incompréhension totale.

Et de cette incompréhension, il ne savait pas quoi en faire.

Elle le bloquait, le paralysait, l'emprisonnerait dans une immobilité de corps assassiné, d'éternel néant.

Alors il comprit qu'il devait de toute urgence bouger, qu'il fallait à tout prix qu'il se reconstruise, qu'il retourne à cette explosion et à ce silence, qu'il les prenne et les entremêle, qu'il les malaxe, les déforme, les mélange à ce qu'il connaissait d'avant le grand bruit, qu'il fasse quelque chose de tout cela et qu'il devait nous l'apporter, lui le Sourcier de nos rêves et de notre imagination.

Il devait le faire pour que la Vie continue son combat contre la Barbarie, pour que nos rêves nous tiennent éveillés et debout !

Et c'est ce qu'il fît.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×