gris

Débat serein

 

 

Aimons nous 1 001

Dessine-moi un mot ! S'il-te-plait.

 

Mon premier est un croc de boucher.

Mon deuxième sort du Q de la poule.

Mon troisième peut être de rien ou de guitare.

Mon quatrième est un bruit incongru parfois odorant.

Mon cinquième est un mot que l'on dit quand on ne sait pas quoi dire.

Mon sixième est le contraire de l'Amouuuur.

Mon septième, s'il est doublé, est apprécié des nourrissons.

 

Je suis,je suis:

 

Serpent3 001

 

.

(vous avez trouvé tout de même?!).

 

 

150 nuances de gris

Deux amis 001c 1

     

   .

.

.

Lezard nb 300 001 couleurs

  Préfereras-tu le côté obscur de la couleur?

.

.

La vie, la mort et tout le reste.

 

La vie la mort et tout le reste

    Et on finit par les confondre.

Je voudrais crever.

 

Je voudrais crever
Sans avoir connu
Les blouses blanches de l'hôpital
Qui t'endorment sans tes rêves
Les malades culs-nus
Avaleurs de pilules
Les fils couleur argent
Et leurs gouttes-à-bulles
Je voudrais crever
Sans savoir si la thune
Qui nous promet la lune
Que je sais que j'oublierai
Le fond vert de la mer
Où valsent les brins d'algues
Sur le sable ondulé
L'herbe grillée de juin
La terre qui craquelle
L'odeur des conifères
Le pas à pas des chats
Et leur regard fixxes
Et les baisers de celle 
Je voudrais mourir
Sans qu'on ait utilisé
La vie artificielle
Les heures à végéter
La fin avant le début
Ou le début sans la fin
Et aussi la douleur sans fin
Les journaux en 3D
Les enfants clonés
Et tant de trucs encore
Qui dorment dans les crânes

A un côté tordu
Si le soleil va devenir froid
Si les 4 saisons
Vont rester toutes les 4







Sans avoir à essayer
De porter une blouse blanche
Dans les couloirs d'un hospice
Sans avoir à regarder
Le dégoût d'un regard
Sans avoir à mettre mon zob
Dans des cuvettes bizarres

Retour 001

Des géniaux inventeurs
Des jardiniers joviaux
Des soucieux souverains
Des urbains urbanistes
Et des pensifs penseurs
Tant de choses à ne pas voir
Ne pas voir et ne pas entendre
A chercher dans le noir






Et moi je vois la fin
Qui grouille et qui s'amène

Je voudrais finir
Sans connaître la lèpre
Ou les 7 maladies
Qu'on attrape ici
Le bon ni le mauvais
Ne me feront de peine
Puisque,puisque je ne saurai
Ressentir votre peine
Et il y a z aussi
Tout ce que je connais
Tout ce que j'aimais
Que ceci que cela
La belle que voilà
Mon d'Ourson, Ma n'amour
Je voudrais crever
Après avoir usé
Sa bouche sur ma bouche
Son corps avec mes mains
Le reste avec mes yeux
J'en dis pas plus faut bien
Rester révérencieux
Avec sa gueule moche
Et qui m'ouvre ses bras
De grenouille bancroche
Je voudrais crever
Oui monsieur, oui madame
Avant d'avoir perdu
Le goût qui me tourmente
Le goût qu'est le plus fort
Je voudrais crever
Avant d'avoir oublié
La saveur de la VIE.

      D'après Boris VIAN "je voudrais pas crever". 

Européennes 2014

Europeennes 2014 001

Aujourd'hui, des Européens votent pour savoir s'ils sont Européens.............................

"Maman, est-ce-que mon frère c'est ton fils?"

o0o

Mondes parallèles

Mondes

             Au moment où tu ris, il y a quelqu'un qui pleure et au moment où tu pleures, il y a quelqu'un qui rit. L'un cherche la Paix, l'autre veut la Guerre. Le bonheur d'ici provoque le malheur là-bas, l'amour déclenche la haine quelque part et quelque part la haine va créer l'amour.

             Même en nous, cohabitent ces sentiments opposés. Et ça fait Bing et Bang, Clash et Pschiiit, Chuuuut et Ouaaaah! 

         La VIE, quoi!

Dépression de Noël

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×